La Maison Passive
La Maison Passive

LA MAISON PASSIVE : UN CONCEPT INNOVANT

Une gestion intelligente de l’énergie associée à une conception parfaite de l’habitat.

Le principe d’une maison passive consiste en une gestion intelligente de l’énergie associée à une conception parfaite de l’habitat. La chaleur dégagée par l’intérieur de la maison (être vivants, appareils…) et celle apportée par l’extérieur (ensoleillement) est transformée en énergie pour chauffer l’habitation.

BBC = Bâtiment Basse Consommation. Note 2: Effinergie® est un collectif qui capitalise, communique sur les bonnes solutions d’amélioration de la consommation d’énergie dans le batiment. Effinergie établit notamment les référentiels de performance comme le BBC. On retrouve des structures analogue en Allemagne (Passivhaus) et en Suisse (Minergie).

1 - Son architecture

La performance énergéti que est le but d’une maison passive. Son architecture sera donc compacte et ses formes cubiques car les normes exigées induisent de nombreuses contraintes de construction. C est là, l’art de notre métier, de faire preuve de créativité tout en faisant cohabiter esthétisme et technique.

2 - Son orientation

Une maison passive est avant tout une construction bioclimatique dont l’objectif est la recherche du meilleur compromis entre la conception de la maison et le climat environnant : optimiser l’usage de l’énergie solaire (ressource gratuite) au sein d’une maison conçue et orientée vers le sud.

3 - Une «super isolation»

élément clé de la maison passive, son excellente isolation permet de minimiser les pertes thermiques à travers les éléments dits « opaques » (murs, plafond, sols, etc.) Réduire les pertes thermiques, les maîtriser, et les restituer en apports gratuits afin de maintenir une température de confort au sein de l’habitat.

Le point clé : pour réduire les pertes thermiques, une bonne isolati on est indispensable afin de réduire les ponts thermiques.

4 - L’étanchéité à l’air

L’enveloppe du bâtiment doit être hermétique afin de supprimer les fuites d’air donc de chaleur. La mise en oeuvre soignée et extrêmement rigoureuse des différents points critiques tels que les menuiseries extérieures, les tuyaux, les raccords de murs… garantira à la maison passive une étanchéité à l’air irréprochable.

5 - De l’air sain

Le renouvellement de l’air est fondamental dans la conception d’une maison. C’est le rôle du système de ventilation mécanique contrôlée (VMC). Dans le cas d’une maison passive, le système de VMC à double flux avec récupérateur de chaleur permettra de préchauffer l’air venant de l’extérieur avant de le restituer à l’habitat.

Question de confort quotidien :

  • L’air frais est distribué en continu dans la maison dissipant ainsi rapidement les odeurs, sans formation de poussière.

  • La maison passive « s’aère » naturellement même avec les fenêtres closes. Elle minimisera ainsi l’influence des nuisances acoustiques extérieures (circulation, autoroute, aéroport, etc.)

  • La ventilation dissipera durant la nuit, la chaleur accumulée durant la journée en été.

6 - les fenêtres chaudes

Le rôle d’une fenêtre est fondamental et paradoxal. Elle permet l’apport passif (solaire) principal et peut être la cause de déperditions thermiques majeures. Au sein de la maison passive, trouver le juste équilibre entre apports solaires et capacité isolante est fondamental. Nous conseillons donc les baies à triple vitrage. Ces ouvertures à faible conductivité thermique permettront d’optimiser les apports solaires.

L’isolation thermique et la ventilation sont deux aspects bien distincts et possèdent des fonctions très différentes. Il est vrai cependant qu’une bonne isolation ne peut être mise en oeuvre qu’avec un système efficace de ventilation. Une parfaite isolation d’un bâtiment garantit une parfaite étanchéité à l’air. Or, si l’air vicié n’est pas évacué et remplacé par de l’air frais, des problèmes d’humidité, de condensation et de moisissure se poseront immanquablement. Ces désordres ne seront pas dus à une isolation excessive, mais à un défaut de ventilation évident.

DÉFINITION

Une maison est dite paSSIvE si elle remplit les 3 conditions suivantes :

  • Le besoin en chauffage est inférieur à 15 kWh/m2/an contre 30 kWh/m2/an pour une maison BBc1 Effinergie2).

  • Elle est dotée d’une excellente étanchéité à l’air (3 à 4 fois plus élevée qu’une Maison BBc).

  • La consommation d’énergie totale qui n’excède pas les 120 kWh/m²/an (toutes applications confondues à l’intérieur de la maison, y compris électroménager). Le reste des besoins sera couvert par des systèmes d’énergie alternatifs (panneaux solaires…).

Consommation d’énergie dans le logement

Consommation d’énergie dans le logement (Exprimée en KWh/m2/an)

La Maison Passive

Une ventilation efficace est nécessaire pour atteindre de hautes performances en matière de confort thermique, d'économie d'énergie et de qualité de l'air.

Une simple pose d'isolation n'est pas suffisante pour limiter la perte de chaleur des parois. Il faut supprimer les fuites d'air au travers de l'enveloppe du bâtiment grâce à une excellente étanchéité à l'air.

La réalisation d'une enveloppe étanche empêche un renouvellement suffisant de l'air. La ventilation corrige ce problème.